accessible


accessible

accessible [ aksesibl ] adj.
• 1355; de accéder
1Où l'on peut accéder, arriver, entrer. Cette région est difficilement accessible. Ce lieu n'est accessible que par avion. Parc accessible à tous, aux visiteurs. Roue de secours facilement accessible, à portée de la main.
Fig. Qui ne présente pas d'obstacles. Prix accessible. abordable. Lecture accessible au profane. compréhensible, intelligible.
2(Personnes) Que l'on peut approcher, voir, rencontrer. Il est peu accessible.
3Fig. Ouvert, sensible à. Être accessible aux idées nouvelles. « On est accessible à la flatterie dans la mesure où soi-même on se flatte » (Valéry).
⊗ CONTR. Inaccessible; impénétrable, inabordable; insensible; ardu, difficile, 1. secret.

accessible adjectif (bas latin accessibilis) Se dit d'un lieu, d'une situation, etc., auxquels on peut accéder : Village difficilement accessible. Se dit de quelque chose (livre, œuvre, art) que l'on peut comprendre ; intelligible, compréhensible. Se dit de quelque chose (produit, service, loisir, etc.) que l'on peut s'offrir ; abordable : Le ski est maintenant accessible à beaucoup de gens. Qui se laisse émouvoir, toucher ; sensible : Un homme accessible à la pitié. Que l'on peut facilement aborder : Un président-directeur général accessible.accessible (synonymes) adjectif (bas latin accessibilis) Se dit d'un lieu, d'une situation, etc., auxquels on peut...
Synonymes :
Contraires :
Se dit de quelque chose (livre, œuvre, art) que l'on peut...
Synonymes :
- compréhensible
Contraires :
- hermétique
- impénétrable
- incompréhensible
Se dit de quelque chose (produit, service, loisir, etc.) que l'on...
Synonymes :
Contraires :
Qui se laisse émouvoir, toucher ; sensible
Synonymes :
- réceptif
Contraires :
- fermé
- indifférent
Que l'on peut facilement aborder
Synonymes :
- amène
Contraires :

accessible
adj.
d1./d (Lieux) Que l'on peut atteindre. Une crique accessible seulement par mer.
|| Fig. (Choses) Que l'on peut comprendre. Livre accessible au profane.
|| Fig. Un article accessible à toutes les bourses, d'un prix accessible, que tout le monde peut acheter, bon marché.
d2./d (Personnes) Que l'on peut approcher, rencontrer. Il n'est accessible que sur rendez-vous.
d3./d Qui est capable d'éprouver (un sentiment, une émotion). être accessible à la compassion.

⇒ACCESSIBLE, adj.
[En parlant d'une chose ou d'une pers. dont l'approche pourrait poser des problèmes.] Dont l'accès est possible ou facile.
A.— [En parlant d'une chose; avec fréquemment un compl. introd. par la prép. à et exprimant l'ext. de l'accès à des êtres gén. animés]
1. [La chose qualifiée est un lieu, un chemin, ou un obj. placé dans un lieu d'accès difficile]
Emploi abs. :
1. Je marchais cependant; j'approchais de la maison où habitent ensemble ces médecins étrangers que le peuple appelle ses sauveurs. Les portes étaient ouvertes; personne ne s'est présenté pour m'annoncer. Je monte, je pénètre sans obstacle dans leur accessible retraite...
H. DE LATOUCHE, L.-F. L'HÉRITIER, Dernières lettres de deux amans de Barcelone, 1821, p. 122.
2. Quoi de plus accessible, en apparence, que l'immense Sahara, ouvert à tous ceux qui veulent s'y engloutir?
P. BENOIT, L'Atlantide, 1919, p. 32.
3. Comment faire une thèse sur un écrivain contemporain! Surtout lorsqu'il y a quatre ou cinq livres « en préparation », dispersés dans six ou sept revues, peu accessibles pour la plupart, et enfermés dans ses cartons?
V. LARBAUD, Journal, mars 1935, p. 361.
4. ... ces images, souvent, ne pouvaient être vues, sinon avec les plus grandes difficultés. On a maintes fois souligné combien elles étaient peu accessibles, placées en quelques cas au delà d'obstacles difficiles à franchir, au fond de galeries souterraines...
R. HUYGHE, Dialogue avec le visible, 1955, p. 121.
Accessible à. [Avec un compl. exprimant un agent, gén. animé, except. inanimé] :
5. Ces différentes boîtes, (...) doivent être placées dans l'endroit du vaisseau le moins accessible à l'humidité, et le plus abrité de l'extrême chaleur, comme du très-grand froid : ...
Voyage de La Pérouse autour du monde, t. 1, 1797, p. 207.
6. Les cavaliers, au contraire, devaient arriver à la pierre-plate par un chemin qui tournait la montagne en sens inverse, était accessible aux chevaux et même carrossable pour une voiture de chasse, malgré sa raideur.
P.-A. PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 452.
Accessible par. [Avec un compl. exprimant le moyen d'accès] :
7. Les chaînes de plissements récents qui sillonnent l'Eurasie dans le sens des parallèles, Alpes, Taurus, Himalaya, etc., ne sont accessibles que par certains couloirs, des portes comme disent les géographes anciens, par lesquelles on n'a cessé de transiter depuis que des relations se sont formées entre les hommes,...
P. VIDAL DE LA BLACHE, Principes de géographie humaine, 1921, p. 231.
Au fig. :
8. Je commençais de comprendre, dès le temps de ces fiançailles, que si l'âme d'un homme est un domaine secret et difficilement accessible, il est une retraite mieux close et plus ténébreuse encore et que c'est l'âme d'un couple.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Vue de la terre promise, 1934, p. 122.
2. [La chose qualifiée désigne un obj. vendu dans le comm. que les ressources de la clientèle permettent d'acheter] :
9. ... ils bénéficient alors de ces facilités par lesquelles le commerce, les grandes entreprises, ont transformé la vie des individus, leur ont rendu accessibles des denrées jusque-là trop dispendieuses à acquérir et même difficiles à trouver, ...
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 620.
3. [La chose qualifiée est de nature abstr.; gén. suivi d'un compl. désignant une ou des pers. introd. par à] Qui est à la portée de qqn :
10. ... le genre humain n'admet plus une doctrine religieuse qu'à deux conditions : l'une est qu'elle lui annonce un dieu unique; l'autre est qu'elle s'adresse à tous les hommes et soit accessible à tous, sans repousser systématiquement aucune classe ni aucune race.
N.-D. FUSTEL DE COULANGES, La Cité antique, 1864, p. 33.
11. La création organique nous est interdite, tandis que la création minérale nous est accessible. Nous pouvons prendre les éléments séparés d'une matière inorganique et en faire un composé à notre gré.
C. BERNARD, Principes de médecine expérimentale, 1878, p. 159.
12. Mais si l'au-delà du bien, si le là-bas de l'amour est accessible à certaines âmes, l'au-delà du mal ne s'atteint pas.
J.-K. HUYSMANS, Là-bas, 1891, p. 17.
13. Tous les emplois seront accessibles à tous et les plus hauts grades de l'armée seront ouverts au bourgeois et au paysan comme au noble.
J. JAURÈS, Études socialistes, 1901, p. 45.
B.— [En parlant de pers.]
1. Emploi abs. Que tout le monde peut aisément approcher.
Au sens propre :
14. ... une bureaucratie n'est pas nécessairement quelque chose de sale, d'obscur, d'inhumain et d'anonyme. Aux États-Unis les fonctionnaires ne sont pas cachés derrière des guichets, mais présents derrière des comptoirs de marbre. On voit leur figure. Ils demeurent accessibles, même par téléphone.
P. MORAND, New-York, 1930, p. 24.
15. ... je travaillerais, si seulement les fâcheux me fichaient la paix. (...) Mes matinées sont complètement dévorées par la correspondance, les coups de téléphone, etc. Il faut ne se faire accessible que passé midi et demander au concierge de ne point me monter les courriers du matin. La curiosité est mon plus grand ennemi. Il m'arrive de condamner ma porte; mais d'accourir pourtant au premier coup de sonnette...
A. GIDE, Journal, 1932, p. 1106.
Au fig. Qui se montre accueillant aux pers. :
16. On n'avait plus affaire alors au père De La Chaise fin, doux, accessible et poli, mais au sombre, violent et grossier père Tellier.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 354.
17. C'est ce besoin continuel et presque maniaque de contact, d'une impossible et apaisante étreinte, qui tire tous ces personnages comme un vertige, les incite à tout moment à essayer par n'importe quel moyen de se frayer un chemin jusqu'à autrui, de pénétrer en lui le plus loin possible, de lui faire perdre son inquiétante, son insupportable opacité, et les pousse à s'ouvrir à lui à leur tour, à lui révéler leurs plus secrets replis. (...) Leur humilité n'est qu'un appel timide, détourné, une manière de se montrer tout proche, accessible, désarmé, ouvert, offert, tout livré, tout abandonné à la compréhension, à la générosité d'autrui : toutes les barrières que dressent la dignité, la vanité, sont abattues, chacun peut s'approcher, entrer sans crainte, l'accès est libre.
N. SARRAUTE, L'Ère du soupçon, 1956, p. 34.
Spéc. [En parlant d'une femme, du corps fém.] Qui se laisse approcher dans l'amour phys. :
18. Elle (...) se résolut, au cas où Auguste la suivrait, dans la rue, à le recevoir le plus mal possible, afin de lui faire comprendre qu'elle était une fille honnête, accessible seulement pour le mariage.
J.-K. HUYSMANS, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 74.
19. Tu faisais le geste robustement, en jeune poissarde, mais ton visage brûlait d'une méchanceté si aiguë et si fine, si supérieure à ton corps accessible...
COLETTE, La Vagabonde, 1910, p. 192.
2. Accessible à. [Avec un compl. exprimant une valeur, un sent. qui s'offrent.] Qui se montre disposé à accueillir :
20. C'était la société la plus populaire, la plus accessible, la plus ouverte à tous les talens, à toutes les nobles ambitions de la nature humaine.
F. GUIZOT, Hist. générale de la civilisation en Europe, 1828, p. 21.
21. Bien que moins accessible qu'un autre à cette poésie sauvage, Orso se sentit bientôt atteint par l'émotion générale. Retiré dans un coin obscur de la salle, il pleura...
P. MÉRIMÉE, Colomba, 1840, p. 96.
22. Puis vient un grand morceau sur la lampe-modérateur qui, répandue dans les campagnes, va éveiller le génie mécanique du paysan, le disposer aux innovations, le faire accessible au progrès et lui faire adopter la charrue...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, août 1860, p. 790.
23. Je suis trop flexible, trop complaisant, trop mobile, pour rester d'accord avec moi-même. Comment braver les courants d'opinion si l'on n'est pas rocher? Trop préoccupé d'être juste envers les autres, on est victime de sa douceur. Trop ouvert, trop bienveillant, trop accessible aux idées et aux sentiments de tout genre, on perd l'avantage des convictions et le bénéfice des partis pris. On devient le roseau qui ondule à tous les souffles et qui ne se redresse que dans le calme incertain et fugitif des airs.
H.-F. AMIEL, Journal intime, nov. 1866, p. 520.
24. La vérité nous touche parfois dans le loisir quand nous ne pensons à rien et que nous sommes parfaitement ouverts, que nous sommes accessibles.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 86.
25. Autant Israël était courageux, autant T était accessible à la peur. C'est le seul homme que j'aie connu qui éprouvât réellement la peur.
A. DE SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, 1942, p. 273.
Péj. [Le compl. désigne une valeur corruptrice] :
26. La France peut se vanter d'une chose, (...) en ce pays dont on dit tant de mal, il est peu, très-peu de fonctionnaires accessibles à l'argent. J'entends l'objection : beaucoup sont corrompus par l'espoir d'avancer, par l'intrigue, par les mauvaises influences; je le sais, je l'accorde.
J. MICHELET, Le Peuple, 1846, p. 137.
Rem. 1. Accessible, dans cet emploi, est souvent concurrencé ou accompagné par ouvert (cf. ex. 23, 24). Le 1er, qui est imperfectif et fait penser à la succession des obstacles à vaincre, convient donc chaque fois que l'agent représente une force plus ou moins progressivement victorieuse; le second, qui est ponctuel et fait penser à une porte ou à une fenêtre, convient chaque fois que l'agent représente une valeur comparable à une lumière qui pénètre d'emblée : ouvert à la peur choquerait, alors que accessible à la peur peut se dire (ex. 25). 2. Si le cont. est suffisamment clair, le compl. peut manquer (cf. ex. 24).
Spéc. [En parlant d'une valeur analysable par l'intelligence] Qui peut être compris (par un grand nombre de pers.) :
27. ... la beauté, toute espèce de beauté, n'est pas chose facile, accessible à chacun, intelligible de prime abord; c'est que, par delà la beauté vulgaire, il en est une autre à laquelle on s'initie, et dont on monte lentement les degrés comme ceux d'un temple ou d'une colline sainte. Il y a en ce monde la beauté selon les sens, il y a la beauté selon l'âme : ...
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, 1834, p. 87.
28. « Il convient de se résigner aux seules vérités qui sont accessibles à notre connaissance. »
M. BARRÈS, Mes cahiers, t. 7, 1908-1909, p. 194.
29. ... Ingres m'inspirait un sentiment plus fort : l'amour. Je savais bien que son art était trop haut pour être accessible et je me savais gré de l'avoir pénétré. L'amour fait seul de ces miracles. Je comprenais ce dessin qui atteint la parfaite beauté en serrant de près la nature, ...
A. FRANCE, La Vie en fleur, 1922, p. 446.
30. Les enseignements de la religion s'adressent en effet, comme tout enseignement, à l'intelligence, et ce qui est l'ordre intellectuel peut devenir accessible à tous. Qu'on adhère ou non à la religion, on arrivera toujours à se l'assimiler intellectuellement, quitte à se représenter comme mystérieux ses mystères.
H. BERGSON, Les Deux sources de la morale et de la religion, 1932, p. 251.
Prononc. :[] ou [-se-]. PASSY 1914, Harrap's 1963 et DUB. transcrivent la 2e syllabe avec [] ouvert, Pt ROB. avec [e] fermé; d'apr. WARN. 1968, la prononc. en [] relève du lang. soutenu, la prononc. en [e], du lang. cour. — Rem. L'ensemble des dict. de la fin du XVIIIe et du XIXe s. notent le mot avec [] ouvert. Enq. :/aksesibl/.
Étymol. ET HIST. — 1352-55 (d'un lieu) dans trad. (BERSUIRE, Tite-Live ds GDF. Compl. :lieu non accessible).
Empr. au b. lat. accessibilis (empl. fig. dep. TERTULLIEN, Adv. Praxean, 15 ds TLL s.v., 284, 51 : visum Christum per accessibilem utique lucem); sens propre seulement dep. CASSIODORE, Hist. 6, 32 ibid., 284, 49 : accessibile sanctuarium; emploi propre et fig. en lat. médiév. (Mittellat. W. s.v.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :564. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 612, b) 666; XXe s. : a) 763, b) 1 059.
BBG. — BAR 1960. — BÉNAC 1956.

accessible [aksesibl] adj.
ÉTYM. 1355; du bas lat. accessibilis, de accedere « approcher ».
1 Où l'on peut accéder, arriver, entrer. Abordable, atteignable. || Une région difficilement accessible. || Un chalet accessible par un sentier abrupt. || Lieu accessible à qqn.
1 (Il) rendit sa maison accessible à tout le monde.
Montesquieu, Lettres persanes, 141.
2 (Personnes). Que l'on peut approcher, voir, rencontrer.
2 Ce roi (…) se rendit affable et accessible à tout le monde.
Montesquieu, l'Esprit des lois, XIX, II.
Par ext. (en parlant d'une femme ou du corps féminin). Qui se laisse approcher (dans l'amour physique).
3 Si on la plaçait (cette femme) au sommet d'une montagne à pic, elle serait encore très accessible.
A. Maurois, Terre promise, XVII.
3 Qui est ouvert, sensible à (qqch.). || Être accessible aux idées nouvelles, au progrès.
4 Et de grâce m'apprends l'heure de mon trépas,
L'heure, le lieu, le genre, et si ton cœur sensible
À la compassion peut se rendre accessible
Donne-moi les moyens d'un généreux effort
Qui des mains des bourreaux affranchisse ma mort.
Corneille, Médée, IV, 5.
5 On est accessible à la flatterie dans la mesure où soi-même on se flatte.
Valéry, Autres rhumbs, p. 185.
4 Fig. Qui ne présente pas d'obstacle, qui est à la portée de qqn. || Des prix accessibles. Abordable.Par ext. Compréhensible, simple. || Une musique, une lecture accessible au profane. Intelligible. || Auteur accessible, peu accessible.
6 (…) l'âme d'un homme est un domaine secret et difficilement accessible.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, III, IX.
7 Naturellement (…) certains auteurs d'aujourd'hui ne sont pas accessibles à tout le monde. Ils demandent une attention soutenue (…)
Jean-Louis Curtis, le Roseau pensant, p. 43.
CONTR. Inaccessible. — Impénétrable, inabordable; insensible. — (Du sens 3.) Ardu, difficile, secret.
DÉR. Accessibilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accessible — UK US /əkˈsesəbl/ adjective ► able to be easily got or used: be accessible to sb » The website is accessible to all users. ► able to be reached or entered: »The studios are fully accessible to people with disabilities. »Our building is wheelchair …   Financial and business terms

  • Accessible — Ac*cess i*ble, a. [L. accessibilis, fr. accedere: cf. F. accessible. See {Accede}.] 1. Easy of access or approach; approachable; as, an accessible town or mountain, an accessible person. [1913 Webster] 2. Open to the influence of; with to. Minds… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • accessible — Accessible, adj. de tout genre. Qui peut estre abordé, qui peut estre approché. Cet homme, ce lieu n est pas accessible. il est accessible à toute heure & à toutes sortes de personnes. cette place n est accessible que par un endroit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • accessible — [ak ses′ə bəl, əkses′ə bəl] adj. [Fr < LL(Ec) accessibilis < L accessus, ACCESS] 1. that can be approached or entered 2. easy to approach or enter 3. that can be got; obtainable 4. open to the influence of: with to [accessible to pity] …   English World dictionary

  • accessible — (adj.) c.1400, affording access, from M.Fr. accessible, from L.L. accessibilis, verbal adjective from L. accessus a coming near, approach (see ACCESS (Cf. access) (n.)). Meaning easy to reach is from 1640s; Of art or writing, able to be readily… …   Etymology dictionary

  • accessible — I adjective achievable, amenable, approachable, assailable, attainable, available, communicative, convenient, obliging, open, open minded, penetrable, pervious, reachable, receptive, responsive II index amenable, available, convenient …   Law dictionary

  • accessible — [adj] approachable; ready for use attainable, available, door’s always open*, employable, exposed, getatable, handy, near, obtainable, open, operative, possible, practicable, public, reachable, susceptible, unrestricted, usable; concept 576 Ant.… …   New thesaurus

  • accessible — Accessible, com. penac. Accessu facilis …   Thresor de la langue françoyse

  • accessible — ► ADJECTIVE 1) able to be accessed. 2) friendly and easy to talk to; approachable. 3) easily understood or appreciated. DERIVATIVES accessibility noun accessibly adverb …   English terms dictionary

  • accessible — (a ksè si bl ) adj. 1°   Où l on peut arriver, pénétrer. Le rivage n était pas accessible. Le temple de Cérès n était pas accessible aux hommes. Rendre un coteau accessible. 2°   Fig. La vertu est accessible à tous. Sous l ancienne monarchie,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.